Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juin 2011 5 24 /06 /juin /2011 12:34

 

Le bonheur, c’est quoi ? J’en ai rêvé souvent, j’ai cru l’atteindre parfois, aujourd’hui je revois ma copie…


Réflexion suite au commentaire de Thierry en rapport avec la citation de Don Miguel Ruiz (23/06/2011)


 

On cherche tous le bonheur, mais c’est quoi en fait le bonheur ?


Le bonheur est insaisissable, inqualifiable, indéfinissable.


Personnellement, je le vois comme une sensation de plénitude et de sérénité totale : le vrai bonheur, comme on se plaît à l’imaginer, dure toujours,  il ne cesse pas.


Or,  le bonheur est furtif, fuyant, il ne se laisse pas enfermer.


Le bonheur n’aime pas le bonheur. Il n’aime pas la durée ; aussitôt là il ne pense qu’à s’enfuir…


Nous les femmes, du fait de notre éducation fleur bleue, nous plaçons le bonheur dans l’Autre, persuadées que c’est par Lui qu’il arrivera : Lui, le prince charmant de notre enfance, celui qui est censé donner du sens à notre existence…


 En effet, aucun bonheur n’est comparable à celui de se croire aimée : mais ce bonheur-là est un leurre. Le bonheur par l’amour est amené à sombrer, tôt ou tard, c’est pourquoi il faut désormais le négliger… Et même s’il est vrai que la solitude est la plus grande atteinte au bonheur, nous devons nous libérer de nos illusions.


En réalité, on ne devrait pas dire le bonheur mais les bonheurs car le bonheur au singulier n’existe pas, seuls existent des instants de bonheur, des miettes arrachées au temps et à l’angoisse existentielle et qu’il faut savourer comme autant de petits morceaux de sucre dans une vie trop salée de larmes.


Les bonheurs, il faut donc les chercher en soi, et uniquement en soi, en profitant de chaque seconde de soleil, de vent, de lumière, de musique, de parfum, de beauté, de tendresse, de rire  que nous offre la vie.


 Et, quand le prince déchu se présente, s’il se présente, il ne doit être qu’un accessoire additionnel, mais en aucun cas il ne doit devenir essentiel car sinon c’est à nouveau le « débonheur » assuré. Et la douleur sans partage…

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by carosof - dans sorties OVS
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : blog à part de carosof
  • blog à part de carosof
  • : de tout, de rien; des photos, des mots, des infos; un peu de ma vie, un peu de votre vie ...
  • Contact

Profil

  • carosof