Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juillet 2011 3 06 /07 /juillet /2011 15:26

http://img.abrakaba.com/0000DBBA-7/La-maitrise-de-l-amour-Apprendre-l-art-de-la-relation.jpg

 

 

La maîtrise de l’amour de Don Miguel Ruiz

 

D’origine mexicaine, don Miguel Ruiz partage les enseignements des toltèques et tente dans cet essai de nous livrer quelques clés pour une meilleure réussite dans nos relations humaines et notamment amoureuses. Pour moi qui ai tout raté dans ce domaine, voilà qui semble intéressant…

 

Pour faire bref,  voici en substance et de manière très schématique les conseils que nous donne l’auteur pour enfin maîtriser l’amour :


1 -  ne pas avoir peur d’aimer ; la peur d’aimer, la peur d’être heureux nous empêchent de vivre pleinement notre amour

2 – s’aimer soi-même ; parce que nous ne nous aimons pas, nous ne répandons pas d’amour autour de nous et ne pouvons être aimés à la hauteur de ce que nous espérons.

3 – accepter l’autre tel qu’il est ; nous ne devons pas essayer de changer l’autre, aimer vraiment c’est accepter la personne telle qu’elle est avec ses qualités et ses défauts.

 

Le livre se lit facilement car Miguel Ruiz a recours à des métaphores,  paraboles et allégories plaisantes et puissantes à la fois. Son message est clair, intelligible, sensé, porteur d’espoir, sauf que…

 

Sauf que  nous ne vivons pas dans la société toltèque… nous vivons dans une société hyper consommatrice, hyper individualiste et hyper sexualisée … dans cette société, l’amour est un objet de consommation comme un autre où chacun recherche son plaisir égoïste sans tenir compte de l’autre en tant qu’être humain.

 

Si l’on analyse les choses :

 

1- Comment ne pas avoir peur aujourd’hui ? il suffit de regarder les infos du soir pour s’apercevoir que le monde entier est une peur immense et collective.

2- S’aimer soi-même ? comment serait-ce possible alors que tout dans cette société vous rappelle à chaque instant qu’il faudrait être parfait et que vous ne l’êtes pas ; c’est particulièrement vrai pour les femmes… ouvrez n’importe quel magazine, cherchez la femme de plus de 25 ans avec quelques rides, bouton sur le nez ou autre défaut… et si vous la trouvez, appelez-moi !

3-  Accepter l’autre tel qu’il est suppose déjà de s’accepter soi-même, or dans une société eugéniste, on est exigeant envers soi-même et on le devient donc avec l’autre. Pour les femmes, c’est pire encore car on nous a tant bercées d’histoires idiotes dans notre enfance que nous souhaitons à tout prix que notre partenaire ressemble à ce prince charmant dont on nous a tant vanté les qualités … et qui n’existe pas !

 

En fait pour que les théories de Don Miguel Ruiz fonctionnent, il faudrait que tout le monde les ait lues, intégrées et appliquées … il faudrait changer le monde quoi ! 


Encore un livre qui fait beaucoup réfléchir mais qui ne me servira pas à grand-chose…

 


 

citations:

 

 

La peur de ne pas être à la hauteur aux yeux d’untel nous pousse à vouloir changer, ce qui nous conduit à nous fabriquer une image.

 

Puis nous finissons par oublier qui nous sommes vraiment et nous nous mettons à vivre nos images.

 

Une voix intérieure vous dit que votre bonheur est trop beau pour être vrai ; il n’est pas bon d’être trop heureux.

 

Dans l’amour il n’y a pas de si ; il n’y a pas de conditions. Je vous aime sans raison, sans justification. Je vous aime tel que vous êtes…

 

Nous n’avons aucun droit de changer quiconque et personne n’a le droit de nous changer.

 

Les humains créent des drames pour absolument tout, même pour des broutilles.

 

Quel est l’homme ou la femme parfaite pour vous ? celui ou celle qui a envie d’aller dans la même direction que vous, qui est compatible avec vos valeurs et vos opinions sur les plans émotionnel, physique, économique et spirituel.

 

Celui ou celle qui vous aime vous aime exactement comme vous êtes.

 

On a peur d’aimer car c’est devenu dangereux. La peur du rejet nous terrorise.  

 

Si c’est pour souffrir, autant rester seul.

 

Si on démarre une relation, quelle qu’elle soit, c’est par envie de partager, d’avoir du plaisir, de s’amuser et non pas pour s’ennuyer.

 

Nous croyons à tant de mensonges sur la sexualité que nous n’y prenons plus de plaisir.

 

La beauté n’est qu’un concept que l’on nous appris.

 

Pour être belle vous n‘avez pas à vous soumettre aux exigences de quiconque.

 

Rien de ce que fait autrui n’est provoqué par vous.

 

Il y a des millions de façons d’exprimer le bonheur, mais il n’y a qu’une seule manière d’être vraiment heureux : celle d’aimer.

 

Nous naissons avec le droit d’être heureux et de jouir de notre vie. Nous ne sommes pas ici pour souffrir.

 


 

Partager cet article

Repost 0
Published by carosof - dans j'ai lu
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : blog à part de carosof
  • blog à part de carosof
  • : de tout, de rien; des photos, des mots, des infos; un peu de ma vie, un peu de votre vie ...
  • Contact

Profil

  • carosof