Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 décembre 2011 2 06 /12 /décembre /2011 18:47

 

http://www.viinz.com/wp-content/uploads/2011/11/veuf_fournier.jpg

 

 

Jean-Louis fournier met des mots sur les maux de sa vie. Après avoir raconté son enfance auprès d’un père alcoolique mais néanmoins humaniste (Il a jamais tué personne mon papa), évoqué sa relation avec ses deux fils lourdement handicapés mentaux (Où on va papa ?), voilà qu’il écrit sur sa dernière douleur, la perte de sa femme après 40 années de vie commune et d’amour infaillible.

Ce petit livre est une véritable déclaration d’amour posthume à Sylvie qui s'en est allée, subitement,  « en faisant le bruit que fait le bonheur en partant.» ; chaque page déborde de tendresse, de douceur, et surtout d’amour. Par petites touches, comme il en a l’habitude, avec simplicité et humour, JL fournier nous révèle la douleur immense du veuvage, le manque de l’autre, l’apprentissage de la solitude. Les souvenirs affleurent, les objets les racontent, les lieux se souviennent et par la magie du verbe l’auteur fait revivre celle que les médecins n’ont pas su ranimer. On ne peut que regretter pour elle qu’elle ne soit plus là pour lire une si belle lettre d’amour !

C'est un livre drôle et touchant à la fois , un de ces livres que l'on dévore en une soirée dans son lit en se prenant à rêver à un Amour comme celui-ci... tellement rare ...

Partager cet article

Repost 0
Published by carosof - dans j'ai lu
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : blog à part de carosof
  • blog à part de carosof
  • : de tout, de rien; des photos, des mots, des infos; un peu de ma vie, un peu de votre vie ...
  • Contact

Profil

  • carosof