Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 mars 2013 6 09 /03 /mars /2013 08:05

paris dali 047

 

L’exposition Dali qui se tient encore au centre Pompidou jusqu’au 25 mars rassemble plus de 120 tableaux du maître mais aussi des films, des objets, des dessins. Figure du fou provocateur, surréaliste à l’imagination foisonnante, Dali est un génie qui ne s’ignorait pas puisqu’il s’autoproclamait « divin ».

Que l’on adhère ou pas à son œuvre, on lui reconnaîtra cependant une place à part dans l’univers de l’art qu’il a complètement bouleversé avec des réalisations aussi renommées que la persistance de la mémoire (les célèbres montres molles) ou le téléphone-aphrodisiaque.

Un univers onirique qui tour à tour nous enchante, nous interroge ou parfois nous perturbe.

 

paris dali 017

 

paris dali 018

l'entrée de l'exposition

 

paris dali 026

la persistance de la mémoire ou les montres molles

 

 

paris dali 030

La Vénus de Milo aux tiroirs

 

paris dali 032

aurore, midi, couchant et crépuscule

 

paris dali 034

un couple aux têtes pleines de nuages

 

paris dali 038

le visage de la guerre

 

paris dali 040

Hallucination partielle. Six images de Lénine sur un piano


 

paris dali 042

téléphone aphrodisiaque

 


Repost 0
Published by carosof - dans sorties perso
commenter cet article
11 février 2012 6 11 /02 /février /2012 13:54

 

Voici quelques photos prises ce matin par moins 12 degrés (!!!) , non loin de chez moi, le long du "chemin du mineur"... il était 9 heures mais finalement  déjà un peu tard pour une photographe, le soleil était un peu trop haut à mon goût...

ces quelques clichés néanmoins me plaisent particulièrement :

 

neige et soleil chemin du mineur 025

 

neige et soleil chemin du mineur 012

 

neige et soleil chemin du mineur 014

 

neige et soleil chemin du mineur 015

 

neige et soleil chemin du mineur 020

 

neige et soleil chemin du mineur 022

 

neige et soleil chemin du mineur 027

 

neige et soleil chemin du mineur 030

 

neige et soleil chemin du mineur 031

 

neige et soleil chemin du mineur 033

 

neige et soleil chemin du mineur 037

 

 

 

et puis, j'ai croisé celle qui me surprendra toujours, la demoiselle : nichée au creux d'une branche, elle attend que l'air se réchauffe...

 

neige et soleil chemin du mineur 028

 

neige et soleil chemin du mineur 029

 

 

 

enfin voici ma "photo-tatin", photo a priori ratée puisque j'ai oublié l'appareil sur la fonction macro alors que je suis en plan éloigné, et pourtant, j'adore le résultat !

 

neige et soleil chemin du mineur 013


 


 


Repost 0
Published by carosof - dans sorties perso
commenter cet article
24 janvier 2012 2 24 /01 /janvier /2012 14:32

we à toulouse 059  Une fin de semaine à Toulouse chez mon fiston, le week end passé m’a permis de visiter 2 musées toulousains que je ne connaissais pas.

we à toulouse 030  Le muséum d’histoire naturelle a été entièrement réhabilité en 2008. Il dispose d’une collection extrêmement riche et le parcours, ludique et pédagogique, est adapté à tous les âges. Je déplore juste le manque de lisibilité de certains textes en raison de la faible luminosité.
Voici quelques photos du lieu qui devraient vous donner envie de le visiter, si d’aventure vous passiez par la ville rose :

 

we à toulouse 007

 

we à toulouse 010

 

we à toulouse 013

 

we à toulouse 025

 

we à toulouse 015

 

we à toulouse 019

 

we à toulouse 023

 

 


 

 


we à toulouse 035  Le musée d’art moderne les Abattoirs n’a, je pense, jamais aussi bien porté son nom qu’actuellement, avec l’exposition temporaire des œuvres du peintre yougoslave Vladimir Veliokovic ! Quel homme torturé cela doit être que cet artiste ! Chaque tableau est un film d’horreur à lui tout seul et nous laisse dans les tripes comme une envie de vomir… pas mon truc du tout ! Voici quelques photos qui devraient ne pas vous donner envie de vous rendre à cette expo, mais qui enrichiront votre culture générale :

 

we à toulouse 036 Exit 

 

we à toulouse 039 Crucifixion 

 

we à toulouse 042 Origine

 

 

we à toulouse 053 Grande poursuite

 

 

Cependant le musée des Abattoirs vaut le détour ne serait-ce que pour ses extérieurs : une exposition de mosaïques de Fernand Léger que j’ai, par contre, beaucoup appréciées. En voici quelques échantillons :

 

we à toulouse 057 La partie de campagne

 

we à toulouse 060 Les deux figures

 

we à toulouse 066  Les quatre acrobates 

 

 

 

Repost 0
Published by carosof - dans sorties perso
commenter cet article
4 janvier 2012 3 04 /01 /janvier /2012 17:57

 

Voici quelques photos que j'ai prises des gratte-ciel lors de ma promenade dans le quartier de la Défense :

 

paris - munch 091

 

paris - munch 092

 

paris - munch 098

 

paris - munch 100

 

paris - munch 116

 

paris - munch 117

 

paris - munch 133

 

paris - munch 136

 

 

paris - munch 137

Repost 0
Published by carosof - dans sorties perso
commenter cet article
31 décembre 2011 6 31 /12 /décembre /2011 17:20

paris - munch 150

 

paris - munch 145

 

 

Le quartier de la Défense à Paris est bien connu pour sa Grande Arche, œuvre remarquable qui pourrait contenir Notre-Dame toute entière. Mais si l’on a l’idée de s’aventurer un peu au-delà, le long de l’axe de la défense, si l’on prend la peine de flâner entre les buildings, on découvre alors que ce quartier recèle nombre d’œuvres d’art disséminées çà et là, qui sont autant de surprises pour l’œil du photographe.  C’est ce que j’ai fait après ma visite au centre Pompidou …

 

 

 

paris - munch 081

les utsurohi de Miyawaki

 

paris - munch 103

les 3 arbres de Grataloup

 

paris - munch 086

Le pouce de César

 

paris - munch 107

 

paris - munch 108

 

paris - munch 111

La cheminée de Raymond Moretti

 

paris - munch 113

 

paris - munch 114

Le bassin de Tarkis

 

paris - munch 121

Le somnanbule de De Miller

 

paris - munch 126

 

paris - munch 127

La Terre de Louis Debré

 

paris - munch 135

Point Growth de LIM Dong-Lak

 

 

et tout ceci n'est qu'un aperçu, il y a encore de nombreuses oeuvres à voir et à photographier, c'est pourquoi j'y retournerai dès que possible !

 


Repost 0
Published by carosof - dans sorties perso
commenter cet article
30 décembre 2011 5 30 /12 /décembre /2011 14:36

 

paris - munch 034 J’ai visité hier l’exposition  « Edvard Munch, l’œil moderne », qui se tient en ce moment et jusqu’au 9 janvier 2012, au centre Pompidou à Paris.

Munch est un artiste norvégien né en 1863 et souvent considéré comme l’un des pionniers de l’expressionnisme. S’il est avant tout un peintre, Edvard Munch s’est aussi intéressé aux arts nouveaux de son époque, la photographie et le cinéma et l’originalité de l’exposition l’œil moderne est justement de nous montrer toutes les facettes de l’œuvre de l’artiste. La peinture y tient bien entendu une place prépondérante avec la présentation de 140 toiles (mais pas « Le cri », malheureusement) mais on y trouve aussi des photographies, notamment sous formes d’autoportraits, des dessins et mêmes de petits films de quelques minutes. Le tout est agencé en 12 sections thématiques qui nous invitent à appréhender les caractéristiques de l’œuvre du maître. J’ai beaucoup aimé ce parcours mais je reconnais que ma préférence va aux œuvres très colorées  qui évoquent le début du fauvisme.


 

paris - munch 048

Les jeunes filles sur le pont

 

 

paris - munch 043

 

                  Deux êtres humains, les solitaires (motif répété ci-dessous)

 

paris - munch 044

 

 

 

paris - munch 053

Meurtre sur la route

 

 

 

paris - munch 055

décor pour la pièce d'Henrik Ibsen, les revenants

 

 

 

paris - munch 060

                                                                         Nuit étoilée

 

 

 

paris - munch 062

                                                                   Soleil +  détails ci-dessous

 

 

                     paris - munch 063                       paris - munch 064                        paris - munch 065

 

 

 

 

paris - munch 069

La maison brûle !

 

 

 

 

paris - munch 073

Autoportrait entre l'horloge et le lit

 

 

 

paris - munch 075

l'oeil malade de l'artiste

 

 

 

paris - munch 071

                                         photographie : autoportrait dans l'atelier d'Ekely

 

 

paris - munch 052

Repost 0
Published by carosof - dans sorties perso
commenter cet article
10 décembre 2011 6 10 /12 /décembre /2011 10:08

berenice 004

 

Triste Bérénice ! Je la vis, je rougis, je pâlis à la vue de cette représentation de la pièce de Racine par la Comédie Française en déplacement à  Béthune. Si le décor est certes somptueux, tout le reste est pathétique, à commencer par ce costume bleu ridicule dont on a affublé Antiochus qui ouvre la pièce. Arrive ensuite une Bérénice peroxydée qui déclame les alexandrins sur un ton monocorde quasiment dénué d’expression. L’émotion et la beauté du texte semblent tout simplement avoir été oubliées. Les corps sont statiques et les gestes tellement empruntés qu’ils enlèvent toute humanité aux personnages.

De plus je relève un ou deux cuirs (fausses liaisons) qui m'écorchent les oreilles, ce que je considère comme inadmissible venant d'une troupe issue de la Comédie Française.

 Bref, vous l’aurez compris, j’ai été très déçue par cette interprétation impersonnelle et monotone d’un texte qui pourtant recèle quelques trésors de la langue française.

 Ajoutez à ce tableau des fauteuils inconfortables et un public essentiellement scolaire, qui en ces temps de grippe toussote et gigote de toutes parts. Le jeune ébouriffé à côté de moi se met à manger un jambon-beurre dont les relents m’écœurent et ouvre une bouteille de coca en faisant un « pschitt » bruyant… je ne suis plus sûre d’être au théâtre !

O triste Bérénice et pauvre Racine, vous méritez tellement mieux !

Quand la pièce s’achève, à l’instar de la salle, j’applaudis mollement et quitte mon rang pour rejoindre la sortie. Quelqu'un a oublié son écharpe sur son siège et vient la rechercher, j’entends alors une dame s'exclamer : « Ah, le propriétaire a repris ses affaires ». Je compte dans ma tête, bravo madame, oui c’est bien un alexandrin !

 

 

 

« L'absence ni le temps, je vous le jure encore,
Ne vous peuvent ravir ce cœur qui vous adore. »

                                               Titus à Bérénice, acte II, scène 4

 


Repost 0
Published by carosof - dans sorties perso
commenter cet article
5 octobre 2011 3 05 /10 /octobre /2011 17:07

 

À l'occasion du ciné-club, hier soir, j'ai pu assister à la projection des Noces Funèbres, de Tim Burton, film d'animation sorti en 2005 que je ne connaissais pas et qui m'a littéralement transportée.

Ce dessin animé d'un genre nouveau est un chef d’œuvre empreint de poésie et d'émotion, d'humour aussi. Les musiques/chansons sont sublimes et donnent au film un petit air de comédie musicale. On adhère facilement à la fantasmagorie de Burton, on entre avec délectation dans cet univers où la mort est si gaie, si colorée alors que le monde des vivants est, lui, triste et vénal, comme dans la vraie vie, hélas !

 

 

 

 

Repost 0
Published by carosof - dans sorties perso
commenter cet article

Présentation

  • : blog à part de carosof
  • blog à part de carosof
  • : de tout, de rien; des photos, des mots, des infos; un peu de ma vie, un peu de votre vie ...
  • Contact

Profil

  • carosof